Goût de la volaille ou goûts des volailles ?


La viande de volaille est l’une des viandes préférées des Français qui en consomment plus de 20 kilogrammes par an en moyenne. Et ce n’est pas un hasard puisque le goût de la volaille est inimitable et apprécié des grands comme des petits.

Goût de la volaille

En fonction de l’espèce (poulet, dinde, chapon, poularde…), de la race ou de la souche qui sera retenue, en fonction des conditions d’élevage et de l’âge d’abattage, on trouvera une chair différente, adaptée à des attentes et des besoins spécifiques. La durée d’élevage a une influence sur la tendreté ou la fermeté du produit fini commercialisé. Une croissance lente et le fait de se déplacer sur de plus grandes distances donnera une viande au goût plus marqué et une texture plus ferme. Alors qu’à l’opposé une croissance plus rapide (liée à une alimentation plus protéinée) donnera une chair plus moelleuse et un goût plus doux. L’ajout de maïs dans l’alimentation comme on le fait pour les poulets dits « jaunes » colore la peau et peut donner un goût un peu différent à la chaire.

En fonction du morceau choisi, les ‘blancs’ ou masse pectorale, les cuisses ou les ailes, on trouvera une chair différente encore.

Et bien sûr en fonction de la préparation et de la recette, de la cuisson et du talent du cuisinier, on trouvera encore une variété infinie de goûts…

Chacun peut trouver avec la viande de volaille le produit qui correspond le mieux à son goût. Tous offrent dans tous les cas de véritables qualités nutritionnelles.

Précédent Lire la suite Voir l’interview
d’Hubert Richard