Le rôle déterminant de l’éleveur


L’éleveur est considéré comme un agriculteur. Il peut être uniquement éleveur de volailles, mais bien souvent il est aussi céréalier ou encore éleveur de bovins en plus de son activité de volaille.

Son rôle est central dans le bien-être des volailles car c’est lui qui, chaque jour, surveille le comportement de ses volailles. Vivant souvent à côté de l’élevage, il le visite en effet quotidiennement, plusieurs fois par jour, et contrôle en permanence la température, l’humidité, l’alimentation des volailles et la ventilation. Mais plus que les conditions physiques, c’est la relation entre l’éleveur et ses animaux qui détermine leur bien-être.

En cas de doute sur la santé des animaux, l’éleveur va consulter un vétérinaire. Après visite au sein de l’élevage et examen des volailles, le vétérinaire peut être amené à prescrire un traitement. Ce n’est que dans ces conditions que l’éleveur sera amené à administrer un traitement à ses animaux. En outre, les éleveurs ont l’obligation de respecter une période de retrait assurant que tout résidu médicamenteux éventuel est totalement éliminé par l’animal avant sa mise sur le marché.

Au sein du Groupe DOUX


Il existe différents modèles de relations entre les éleveurs et les entreprises qui commercialisent des produits de volaille. Le Groupe Doux travaille avec plus de 800 éleveurs en France : ce sont des éleveurs indépendants, propriétaires de leur élevage et en contrat avec le Groupe.

Le Groupe Doux fonctionne sur un modèle particulier, celui de l’intégration. Les éleveurs avec lesquels nous travaillons sont en contrat exclusif avec nous. Nous disposons de nos propres couvoirs où vont éclorent les poussins, et de nos propres usines d’aliment. Nous fournissons à l’éleveur les poussins et l’aliment et l’éleveur se charge quant à lui d’élever les volailles dans les meilleures conditions. Cela permet de garantir une traçabilité totale, de l’œuf à l’assiette.

Précédent Lire la suite