Comment s’y retrouver parmi les labels ?


Au rayon Volaille, on trouve plusieurs types de volaille classées principalement selon leurs modes d’élevage : volaille standard ou "classique", volaille certifiée, volaille Label, volaille Bio, etc.

Si l’on considère la vente, en France, de volailles entières et de découpes de volailles, les volailles "classiques" représentent 52% des ventes de poulet quand le Label pèse 33% des ventes. En revanche, si l’on considère le poulet entier spécifiquement, la volaille classique représente 30% des ventes contre 70% pour le Label.

Quels sont les différents types de volaille ?

Volaille et labels

Les volailles dites «classiques» ou standard sont élevées au sol, sur une litière de paille ou de copeaux, à l’intérieur d’un bâtiment et leur alimentation est 100 % végétale et enrichie en vitamines et minéraux (96% de végétaux comprenant 65% de céréales, 31% de soja et 4% de vitamines et minéraux.

Les volailles certifiées sont élevées au sol à l’intérieur d’un bâtiment. Les caractéristiques certifiées sont variables selon les cahiers des charges : la certification peut avoir lien avec l’alimentation, l’âge minimum d’abattage, ou encore la souche. Ces caractéristiques sont généralement intermédiaires entre le standard et les labels. Les contrôles de ces caractéristiques sont effectués par un organisme certificateur agréé.

L’élevage des volailles fermières Label rouge suit un cahier des charges spécifique, le même dans toutes les régions. Elles sont élevées dans le même type de bâtiments mais peuvent sortir à l’extérieur en plein air (généralement dans un pré) pendant un nombre réglementé d’heures dans la journée. En dehors de ces plages horaires elles sont dans le bâtiment clos. Leur alimentation est également 100% végétale avec 70 à 80 % de céréales. Les souches de poulet sont dites « à croissance lente » et les poulets ont au minimum 81 jours lorsqu’ils sont abattus. Les contrôles sont assurés par un organisme certificateur agréé. Les volailles fermières Label Rouge sont généralement identifiées par une marque collective régionale (I.G.P.).

L’élevage des volailles AOC (appellation d’origine contrôlée) est caractérisé par une typicité liée à leur mode de production et notamment par une alimentation légèrement différente de celle des autres volailles d’élevage. Seules les volailles de Bresse (poulets, chapons, poulardes et dindes de Bresse) bénéficient d’une A.O.C.

Les volailles biologiques (AB) proviennent d'un élevage sans produits chimiques de synthèse. Elles bénéficient également d’une alimentation 100% végétale mais dont 90% au moins est issue de l’agriculture biologique. Elles sont élevées au sol mais doivent disposer d’un accès à un parcours herbeux extérieur (50 % de la durée de vie). Comme les volailles Label Rouge, elles sont de souche rustique, à croissance lente et leur durée d’élevage est de 81 jours minimum.

Les volailles sont abattues à des âges différents selon le mode d’élevage : autour de 50 jours pour les volailles standards ou "classiques", 56 jours minimum pour les volailles certifiées, 81 jours minimum pour les volailles Label Rouge et Bio.

Cependant, la qualité intrinsèque des volailles ne dépend pas de l’âge d’abattage mais du mode d’élevage et de la manière dont l’éleveur élève ses volailles. L'âge influence néanmoins les caractéristiques organoleptiques des poulets. Par exemple, les muscles sont plus tendres et plus juteux chez les poulets classiquess plus jeunes que chez les poulets Label.

Précédent Lire la suite