FAQ

Les volailles fermières, Label Rouge, certifiées sont-elles plus réglementées au niveau sanitaire que les volailles « standard » ? Les volailles « classiques » sont-elles souvent importées d'autres pays ? Les éleveurs achètent-ils leurs propres œufs où ils veulent pour élever les volailles ? Les volailles sont-elles souvent élevées en batterie ? Existe-t-il une vraie réglementation des conditions sanitaires d’élevage des volailles ? Est-ce que les volailles sont élevées intensivement puis abattues dans une seule et même grosse usine avant d’être distribuées partout en France? Est-ce vrai que les volailles industrielles ne marchent plus normalement ? Les volailles d’élevage vivent-elles sous des néons sans voir la lumière du jour ? Les becs des poussins sont-t-ils cassés ou brûlés pour prévenir les coups de becs et les blessures des éleveurs ? Comment peut-on être totalement sûr que les volailles n’ont pas été infectées par la grippe aviaire ou des virus ? Les volailles « classiques » sont-elles transportées et abattues dans des conditions de stress et de souffrance horribles comme tout le monde le dit ? Est-ce que l’alimentation influence beaucoup sur la qualité des volailles ? Est-il vrai que les volailles sont systématiquement nourries aux OGM ? Les industriels gavent-ils les volailles pour qu’elles grossissent plus vite?

Non, les volailles circulent librement dans l’élevage et des mangeoires et des abreuvoirs sont disposés sur tout l’espace pour qu’elles puissent boire et manger librement. Il n’y a pas de recours au procédé du gavage.

Pour en savoir plus: Une alimentation diversifiée et très contrôlée


Les industriels continuent-ils de donner des farines animales aux volailles ? Est-ce que l’alimentation des volailles « classiques» contient des hormones de croissance et/ou des antibiotiques ? Les volailles possédant des labels ont-elles vraiment un meilleur goût que les volailles classiques ? A quel point les modes d’élevage du poulet ont-ils une conséquence sur le goût ? Les volailles vendues en supermarché sont-elles moins fraiches que chez mon boucher ? Est-ce qu’il est aussi facile qu’on le pense de distinguer le sexe des poussins ?

POSEZ VOTRE QUESTION

Vous n’avez pas trouvé de réponse à vos interrogations ?
Proposez votre question :
Champs obligatoires *